Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés
Bienvenue sur notre forum. Parlons en toute confiance, échangeons tout en restant courtois
Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le métier d'avocat : PRESENTATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
papadivorcé
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages: 1578
Age: 44
Localisation: Nord
Date d'inscription: 15/09/2007

MessageSujet: Le métier d'avocat : PRESENTATION   Ven 30 Mai - 13:40

L'avocat représente et défend devant un tribunal des particuliers ou des entreprises ou des collectivités engagés dans un procès. Il peut s'agir d'affaires civiles (accidents, divorces, successions, litiges liés au travail...) ou pénales (délits, vols, crimes...).




Description des tâches / conditions de travail
Les avocats « de proximité », qui règlent les problèmes de la vie quotidienne, restent de loin les plus nombreux. Mais le créneau le plus « porteur » aujourd’hui, c’est le droit des affaires et le conseil aux entreprises. Les sociétés qui n’ont pas de service juridique font régulièrement appel à des avocats extérieurs pour régler les affaires juridiques courantes, commerciales ou financières. Même si elles disposent de juristes en interne, elles peuvent solliciter un avocat pour régler des problèmes plus complexes.L’avocat peut être amené à exercer plusieurs fonctions : défense et conseil.

Lorsqu’il s’agit de défense, l’avocat rencontre plusieurs fois son client avant le procès, constitue son dossier et rédige les pièces nécessaires à la défense. Il assiste les inculpés chez le juge d'instruction pour veiller au respect de leurs droits, ainsi qu'à l'audition des témoins et aux expertises. Lors du procès, il soutient la cause de son client par ses interventions et une plaidoirie finale.

Le conseil juridique s'exerce surtout auprès des entreprises (multinationales, banques, assurances). L’objectif est souvent d'éviter les risques de procès préjudiciables à l'entreprise. En cas de litige, l'avocat assure le rôle de médiateur, cherchant à concilier les parties adverses.

Grande capacité de travail, esprit de synthèse, qualités oratoires sont des atouts indispensable pour exercer ce métier.
Pour exercer, l'avocat doit être inscrit à un barreau (ensemble des avocats rattachés à un tribunal de grande instance).




Salaires / revenus
En début de carrière, un avocat gagne entre 1 800 et 2 700 € brut par mois. Ensuite, les rémunérations varient en fonction de la situation. Le revenu moyen mensuel dans la profession serait aux alentours de 5 000 €. Mais on compte évidemment de très fortes disparités.


Evolution professionnelle
A la sortie de leur stage, trois options s’offrent aux jeunes diplômés : se faire recruter comme salarié, devenir collaborateur d’un cabinet (en ayant la possibilité de développer sa propre clientèle), ou ouvrir d’emblée son propre cabinet (cas peu fréquent). De nombreux avocats se spécialisent dans un domaine précis.


Etudes / formations
Les futurs avocats se préparent à leur métier dans l'un des centres régionaux de formation professionnelle pour avocat (CRFPA). Les CRFPA sont accessibles sur examen très sélectif (pas plus de 3 présentations) aux étudiants en droit de niveau master. L'examen est organisé par plusieurs universités. Il peut se préparer au sein des instituts d'études judiciaires (IEJ).
La formation dure 18 mois et s'organise selon 3 modules :
- formation de 6 mois en CRFPA,
- module de 6 à 8 mois consacréà un projet pédagogique spécialisé,
- stage de 6 mois dans un cabinet d'avocat à l'issue duquel on passe le certificat d'aptitude à la profession d'avocat.
- Inscription au barreau.
Pour le conseil juridique, la spécialisation (en droit des affaires, droit communautaire... ) est souvent nécessaire en raison de la complexité des lois, de l'importance accrue des contrats, de l'élargissement de l'espace européen et de l'apparition de droits nouveaux (droit de la consommation, de l'informatique, de l'environnement...).


La Commission des Règles et Usages est chargée de préparer les textes relatifs à l'harmonisation des Règles et Usages de la profession et d'élaborer toute propositions en vue de leur évolution.

Elle propose d'élaborer toutes modifications qui pourraient être apportées au Règlement Intérieur Harmonisé, auquel sont soumis aujourd'hui plus de 85% des avocats français.
Elle est également amenée à examiner toutes dispositions législatives ou réglementaires qui peuvent toucher au statut de la profession d'avocat, tant sur le plan Européen, que sur le plan français.
Elle examine toutes questions suscitées au sein de la Commission ou à l'extérieur, par l'évolution de la pratique professionnelle, l'internationalisation de l'activité juridique, et les nouvelles technologies.

Enfin, depuis la publication du Règlement Intérieur Harmonisé, elle a été saisie de très nombreuses demandes d'avis, non seulement sur l'interprétation du RIH, mais également sur toutes les questions déontologiques posées par la pratique quotidienne.

La Commission ne répond qu'aux demandes d'avis formulées par les bâtonniers en exercice des 181 barreaux français.

Pour les années 2000, 2001, et 2002, la Commission a eu à émettre plus de 300 avis, dont les plus topiques feront l'objet d'un recueil classé par un index alphabétique qui sera à la disposition de la profession.Organisation de la Commission.

Elle se réunit chaque vendredi qui précède une Assemblée générale du Conseil National des Barreaux.En cas de nécessité, elle est susceptible de se réunir plus souvent.

Sur d'autres questions qui lui sont soumises, les décisions ou avis sont pris à la majorité et sont portés au procès verbal de réunion de la Commission.

Les avis de celle-ci sont portés à la connaissance des bâtonniers par un courrier du Président de la Commission ou de son Vice-président.La Commission peut procéder à l'audition de toute personnalité qualifiée ou de tout sachant pouvant apporter leur point de vue sur les sujets traités.

Elle travaille également en collaboration avec les autres Commission du Conseil National des Barreaux.


_________________
S'entraider dans ce monde égoïste est ce utopique ? ...
Mes 3 amours je vous aime. Ma chérie je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divorceparlonsen.forumpro.fr
 

Le métier d'avocat : PRESENTATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés :: -