Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés
Bienvenue sur notre forum. Parlons en toute confiance, échangeons tout en restant courtois
Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Divorce et religion : chez les musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
papadivorcé
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 46
Localisation : Nord
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Divorce et religion : chez les musulmans   Lun 20 Fév - 23:35

Dans la religion musulmane, le mariage représente à la fois la consécration divine et le contrat civil conclu entre un homme et une femme.
Les futurs époux s'engagent librement en présence de l'imam et devant au moins deux témoins, à vivre ensemble comme mari et femme pour fonder une famille, dans l'amour et la protection mutuelle.
Mais le mariage religieux n'est pas un sacrement comme dans la religion chrétienne.
 
La tradition veut que le jour du mariage, le mari remette la dot à son épouse. Ce présent symbolise son amour pour la femme qu'il vient d'épouser et sa volonté de s'engager dans la durée.
 
Que se passe-t-il lorsque la discorde s'installe dans le couple ? Comment réagit l'islam ? Quelle est sa position face au divorce ?
Tout en affirmant que le contrat conclu par les époux le jour du mariage a pour objectif de durer à l'infini, l'islam accepte qu'un couple en crise puisse demander le divorce.
 
Pour la religion musulmane, divorcer, ce n'est pas annuler un sacrement, mais c'est rompre le contrat entre un homme et une femme.
 
Toutefois, le divorce ne peut être envisagé qu'au terme de tentatives de réconciliation. On peut dire qu'il s'agit de la solution ultime, le dernier recours.
 
En effet, le Coran recommande au couple de faire appel à une commission de réconciliation avant de prendre la décision de divorcer. Cette commission, conduite par le juge, composée d'un membre de la famille du mari et d'un membre de la famille de l'épouse est chargée de rapprocher les conjoints et de régler leurs différends.
Si toutes les tentatives de réconciliation échouent, la commission prononce le divorce.
 
Les deux conjoints, aussi bien le mari que l'épouse ont le droit de demander le divorce.
 
Dès que le divorce a été prononcé, les ex-époux sont libres de refaire leur vie et de se remarier. Ils sont même autorisés, s'ils le souhaitent, à redevenir époux et à célébrer un nouveau mariage ensemble.
 
Tenir compte des faiblesses de la nature humaine, accepter le divorce comme moindre mal, tels sont les principes de l'islam dans le douloureux problème du divorce.
Même si on a coutume de dire en islam « que le divorce est parmi les choses permises par Dieu, la plus détestée », force est de constater que dans la religion musulmane, la procédure de divorce est bien encadrée et acceptée.

_________________
S'entraider dans ce monde égoïste est ce utopique ? ...
Mes 3 amours je vous aime. Ma chérie je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divorceparlonsen.forumpro.fr
 
Divorce et religion : chez les musulmans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le divorce : papa ou maman nous sommes concernés :: Informations-
Sauter vers: